Passer au contenu principal
Informations

Ouverture d’un local pour le dépôt de matériel à La Chaux-de-Fonds, et informations diverses

La Plateforme Asile-ne vous transmet ci-après de nouvelles informations.

Dépôt de matériel

Notre petite équipe du Haut du canton, conduite par Danièle Golan et Jean-Paul Gygax, ouvre ce samedi 9 avril 2022 de 10h à 13h le local annoncé pour dépôt de matériel en faveur des réfugiés, notamment ukrainiens. Ce local se situe à l’Hôtel-de-Ville de La Chaux-de-Fonds (entrée par la porte ouest, rue de la Boucherie). Vous pourrez y déposer divers dons (vêtements, souliers, jeux pour enfant, produits d’hygiène, nourriture non périssable, etc) à la disposition gratuite des réfugiés de la rélgion, voire du canton selon les disponibilités et demandes. Il sera régulièrement ouvert les lundis, mercredis et vendredis de 17h à 19h (sauf jours fériés). Si vous voulez vous impliquer pour assurer une présence dans ce local aux heures d’ouverture, adressez-vous à un des responsables au 076 310 79 44 ou à notre adresse e-mail info@asile-ne.ch.

Organe de coordination

Ce type d’aide est organisé dans d’autres communes et régions. À notre sens, il manque pour le moment dans le canton un véritable organe de coordination de tous ces soutiens publics et privés. La Plateforme Asile-ne, sans mandat accompagné de moyens conséquents, ne peut pas l’assurer. Une telle coordination est en train d’être mise en place, sous l’égide de l’État, avec divers partenaires. Notre Plateforme sera associée à ce dispositif sous une forme encore à préciser. On devrait disposer d’informations plus concrètes ces très prochaines semaines.

Statistique des arrivées de réfugiés ukrainiens

Voici les chiffres transmis par le SMIG, actualisés au 5 avril : 

– personnes attribuées au canton : 401

– personnes placées dans des familles d’accueil : 251 (dans 103 familles)

– personnes placées dans des appartements loués par le SMIG : 21

– personnes placées dans les centres de premier accueil : 60 (dont 34 à Couvet)

Le SMIG dispose encore d’une soixantaine de places dans ses centres d’accueil existants et dans un bâtiment prévu sur le site de Perreux pour faire face aux demandes futures. Les familles souhaitant accueillir chez elles des réfugiés et n’ayant pas été contactées par l’OSAR sont invitées à patienter encore un peu. Elles seront sollicitées au fur et à mesure que de nouvelles personnes seront attribuées au canton de Neuchâtel ; la Plateforme et le SMIG y sont attentifs.