Service cantonal des migrations (SMIG)

L’intégration des requérants d’asile et des personnes admises à titre provisoire est un enjeu majeur pour notre canton et représente également un grand défi dans la situation actuelle. Les propositions d’aide et de soutien de la population neuchâteloise, à titre bénévole ou en participant à des projets visant à améliorer le quotidien de ces personnes et à soutenir leur intégration sociale et professionnelle, sont donc les bienvenues.

Le Service cantonal des migrations (SMIG) a pour tâche d’héberger, d’assister et d’encadrer les requérants d’asile que lui attribue la Confédération. C’est la Confédération seule (Secrétariat d’État aux migrations SEM) qui décide de l’octroi du droit d’asile (statut de réfugié.e statutaire) ou de l’admission provisoire (permis F). Entre 2004 et 2010, le canton de Neuchâtel a accueilli entre 200 et 400 requérants d’asile par année. En 2016, la Confédération lui a attribué 410 requérants, dont environ 90 durant le dernier trimestre de l’année. Actuellement, le canton compte quelque 650 personnes qui ont le statut de réfugiés ou qui sont admises à titre provisoire.

On se référera, pour de très nombreuses informations détaillées sur l’asile dans le canton de Neuchâtel, au rapport d’information du Conseil d’Etat sur l’asile du 4 juillet 2016. On lira aussi avec profit un document d’information du SMIG sur les requérants d’asile et les réfugiés dans le canton ainsi que sur les possibilités de s’engager, à titre bénévole, dans des structures déjà existantes. Voir aussi notre rubrique bénévolat.

Premier accueil
À leur arrivée dans le canton de Neuchâtel, les requérants d’asile sont tout d’abord pris en charge dans les structures d’hébergement collectif gérées par l’office social de l’asile en premier accueil (OSAP). Durant ce séjour-là, qui peut durer de quelques semaines à quelques mois, des collaborateurs sociaux assistent les requérants d’asile et les aident dans leurs démarches administratives notamment. Différents cours et programmes d’occupation leur sont proposés (cours de français, us et coutumes suisses, travaux d’utilités publiques, animations, activités culturelles et sportives, etc.). Les personnes souhaitant apporter leur contribution à ces activités à titre bénévole peuvent consulter le document résumant les besoins avec les noms des personnes ressources.

Structures d’hébergement collectif de 1er accueil :

Second accueil
Après leur séjour en 1er accueil qui leur aura permis d’acquérir une certaine autonomie, les requérants d’asile sont hébergés dans les quelque 430 appartements gérés par l’Office social de l’asile en second accueil (OSAS, structure du SMIG). L’OSAS cherche régulièrement à conclure de nouveaux baux pour des appartements fonctionnels, indépendants, proches des transports publics et à loyers modérés. Des cours de langue et divers programmes de formation et d’occupation, en collaboration avec le Service cantonal de la cohésion multiculturelle (COSM) sont proposés à ces personnes pour favoriser leur intégration sociale et professionnelle (après trois mois de séjour en Suisse, ces personnes sont autorisées à travailler).

Composé de deux bureaux d’accueil à La Chaux-de-Fonds et à Neuchâtel, l’OSAS fonctionne comme service social pour les seuls requérants d’asile. Une personne seule sans activité lucrative reçoit un montant mensuel de 485 francs, montant qui doit couvrir l’alimentation, les frais d’hygiène, l’habillement et les déplacements.

Aide aux réfugiés
Les requérants d’asile, qui obtiennent un statut de réfugiés (permis B) ou les réfugiés admis à titre provisoire (permis F) et qui ont été attribués au canton de Neuchâtel par la Confédération, reçoivent des prestations identiques à celles des bénéficiaires de l’aide sociale. Le SMIG et les œuvres d’entraide neuchâteloises Caritas et le Centre social protestant CSP ont signé un mandat de prestations relatif à la gestion des dossiers de l’aide sociale de ces personnes.

Serge Gamma, chef de service

Rue de Tivoli 28
Case postale 1
2002 Neuchâtel

Tél : 032 889 63 10

Email : smig@ne.ch

Site web : Service cantonal des migrations (SMIG)